Le message de Pâques est universel.

Chaque être humain, au plus profond de lui-même, cherche à être justifié, à vivre libre et sans culpabilité. Pour cela, il n’y a qu’un seul chemin, qu’une seule vérité : Jésus. Il est le Sauveur ! Mais pourquoi aurait-on besoin d’un Sauveur ? Car nos fautes ont des conséquences. La justice (qu’elle soit divine ou terrestre) veut que chaque faute soit punie, jugée. C’est là que l’Évangile entre en jeu.

Le mot Évangile signifie « Bonne Nouvelle » et on pourrait même le traduire par « Nouvelle presque trop bonne pour être vraie ». Mais quelle est cette si bonne nouvelle ? Pour le comprendre, il faut réaliser qu’il n’y avait qu’un seul moyen de satisfaire la justice divine. Qu’un homme SANS péché, parfait, donne Sa vie pour sauver l’humanité.

Cet homme, qui est venu il y a 2000 ans, est le Fils de Dieu. Dieu a lui-même payé pour chacune de nos fautes, il nous a totalement libérés et nous sommes maintenant parfaits et sans tâches à Ses yeux si nous croyons que Jésus est mort pour nous et ressuscité. Si nous croyons cela, non seulement nous sommes sauvés mais en plus nous recevons une puissance en nous et la capacité de ne plus être esclave d’aucun péché (addictions, mauvaises habitudes, mauvaises attitudes, mensonges, drogues, pornographie, etc.).

Tout ce que nous avons à faire, c’est d’avoir la foi en cet événement qui est le plus important dans l’Histoire de l’humanité. De réaliser que nous sommes pardonnés et purs. Que Dieu n’est pas en colère contre nous, il ne nous en veut pas. Il nous AIME de tout Son coeur et nous attend, les bras grands ouverts et un sourire gigantesque sur les lèvres… Beaucoup ne s’intéressent plus à cette « vieille histoire », notamment à cause de ce que la religion, les hommes en ont fait. Mais revenons à la base, à la source, qu’en dit la Bible ?

« Car Dieu a tant AIMÉ le monde (toi), qu’il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Dieu a envoyé Son Fils dans le monde non pas pour condamner le monde mais pour qu’il soit sauvé par Lui. » Jean 3 : 16
« L’amour du Christ nous étreint, car nous avons acquis la certitude qu’un seul homme est mort pour tous : donc tous sont morts en lui. Et il est mort pour tous afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort à leur place et ressuscité pour eux. Ainsi, celui qui est uni au Christ est une nouvelle créature : ce qui est ancien a disparu, voici : ce qui est nouveau est déjà là. Tout cela est l’œuvre de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par le Christ et qui nous a confié le ministère de la réconciliation. En effet, Dieu était en Christ, réconciliant les hommes avec lui-même, sans tenir compte de leurs fautes, et il a fait de nous les dépositaires du message de la réconciliation. Nous faisons donc fonction d’ambassadeurs au nom du Christ, comme si Dieu adressait par nous cette invitation aux hommes : ‘C’est au nom du Christ que nous vous en supplions : soyez réconciliés avec DieuCelui qui était innocent de tout péché, Dieu l’a condamné comme un pécheur à notre place pour que, dans l’union avec le Christ, nous soyons justes aux yeux de Dieu. » 2 Corinthiens 5 : 14-21
Joyeuses Pâques à tous de la part du ministère d’Andrew Wommack. Célébrons la résurrection de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !